UE1 - Sciences biologiques 1 :

L’objectif est d'apporter des connaissances complémentaires en Sciences de base dans les domaines de la Physiologie Cellulaire et de l'Anatomie de l'œil et de ses annexes. L'ensemble de ces connaissances fait partie des bases indispensables à une pratique professionnelle de haut niveau en optométrie.

 

UE2 - Sciences physique et Chimie :

L’objectif est d'apporter des connaissances complémentaires en Optique physique, Physique des matériaux, Chimie générale et Chimie des polymères. L’ensemble de ces connaissances étant nécessaire pour comprendre les phénomènes optiques mis en jeu dans les équipements de la vision, ainsi que les conséquences du choix des matériaux de correction sur ces phénomènes optiques. Cet UE est complétée par un enseignement sur l’éclairagisme.

 

UE3 - Dépistage en santé oculaire 1 :

Cette UE de Médecine générale fait un rappel sur les grandes fonctions physiologique et apporte des connaissances sur les pathologies générales (cardiologie, rhumatologie, gastro-entérologie, dermatologie, traumatologie, endocrinologie, hématologie, neurologie, maladies infectieuses) et sur les conséquences oculaires de ces dernières.

 

UE4 - Optométrie comportementale :

L’objectif du cours est d'appréhender une procédure optométrique alternative, l’optométrie comportementale, qui est pratiquée dans certains pays anglo-saxons tels que l’Australie. Il est suivi par un cours sur l’organisation et le développement de l’enfant ainsi que la présentation de méthodes d’examen de l’enfant, de la naissance à l’adolescence.

 

UE5 - Sciences biologiques 2 :

L’objectif est d'apporter des compléments de connaissances dans les domaines de la Biochimie, de la Microbiologie, de la Pharmacologie et de l’Immunologie.

 

UE6 - Neurosciences de la vision :

Cette UE porte sur l’Organisation anatomique, la Physiologie, le Développement et la plasticité du système visuel des mammifères, en mettant l’accent d’une part sur les conséquences de cette organisation sur la perception visuelle des formes, des couleurs et des mouvement et d’autre part sur les bases organiques de certaines pathologies visuelles telles que l’amblyopie, la DMLA ou certaines autres formes de cécité.

 

UE7 - Dépistage en santé oculaire 2 :

Ce cours aborde : la biomicroscopie, l’angle irido-cornéen, l’ophtalmoscopie binoculaire indirecte, la gonioscopie, les paupières, le cristallin et la cataracte, les chirurgies du cristallin, la conjonctive, la cornée, le système lacrymal, l’hypertension artérielle, le diabète, les réflexes pupillaires, les uvéites.

 

UE8 - Basse vision :

L’objectif est de former les étudiants à l’approche des malvoyants : épidémiologie et considérations générales, examen en basse vision, évaluation de la vision résiduelle, entraînement en basse vision (utilisation des aides, vision excentrée), étiologie et épidémiologie, basse vision des sujets jeunes, examen visuel du mal voyant, décision et choix d’équipements, accompagnement de l’équipement, ergonomie spécifique. Une partie de ce cours porte aussi sur le contrôle de la motricité oculaire, complété par une présentation pratique des méthodes modernes d’enregistrements des mouvements oculaires.

 

UE9 - Anglais :

Ce cours est dispensé à l’oral en petits groupes ou en laboratoire de langue. L’objectif est d’acquérir une maîtrise de la communication scientifique et professionnelle en anglais dans le domaine de l’optométrie et des sciences de la vision. Après une préparation spécifique, le passage du BULATS est proposé aux étudiants à l’issu du cours.

 

UE10 - Dépistage en santé oculaire 3 : 

Ce cours aborde : les champs visuels, le glaucome, la pharmacologie et la thérapeutique du glaucome, la motilité oculaire, l’orbite, les maladies systémiques, les anomalies congénitale chez les enfants, les atteintes oculaires chez les enfants battus, le nerf optique. La moitié de cette UE est consacrée à un enseignement pratique de dépistage en santé oculaire.

 

UE11 - Optométrie avancée :

L’objectif de cette UE essentiellement pratique, est de réaliser un examen optométrique en temps limité en sélectionnant les tests utiles pour le patient, de savoir faire un bilan optométrique en prendre en charge la vision de personnes atteintes de pathologies systémiques ou oculaires ayant des répercussions sur la vision. Le contenu : choix des tests du patient non presbytes, choix des tests du patient presbyte, bilan et prise en charge du sujet atteint de maladies systémiques (diabète, sclérose en plaque, myasthénie, hyperthyroïdie…), bilan et prise en charge du sujet atteint de maladies oculaires (glaucome, cataracte, œdème maculaire…), revue des 21 points de l’analyse graphique. L’évaluation se fait au cours d’épreuves de Prise de décision ( PDD) et de Mise en situation professionnelle (MSP) adaptées au niveau Master.

 

UE12 - Contactologie avancée 1 :

Cette UE aborde le problème de la prise en charge de cas difficiles en contactologie et forme les étudiants aux nouvelles pratiques comme l’orthokératologie. Les sujets abordés : équipement des presbytes (vieillissement de l’œil), cas difficiles en contactologie (équipement des fort astigmates et des kératocônes), équipements spéciaux et lentilles techniques et thérapeutiques. Le contenu des enseignements : mise à niveau et rappels de Licence, adaptation LSH toriques conventionnelles, l’œil sec, l’utilisation du topographe, adaptation en LRPG toriques et bi-toriques, étude des LRPG spéciales, gestion de la presbytie de l’aphaquie du Corneal Warpage et du nystagmus, adaptation des kératocônes.

 

UE13 - Incitation à la Création d’Entreprise :

L’objectif est d'enseigner les fondamentaux de l’entreprise innovante, de réaliser une entreprise virtuelle qui favorise l’apprentissage du travail en équipe. Une place importante est donnée au développement personnel et aux facteurs subjectifs à l’origine de la création d’entreprise. Cette UE est animée par des créateurs et chefs d’entreprise.

 

UE14 - Bio-statistiques :

L’objectif est de former à l’analyse de données expérimentales, de sensibiliser les étudiants à l’importance d’une approche statistique dans l’interprétation de données expérimentales, et de fournir des notions de base et des outils simples (Excel, StatBox Pro) pour acquérir une autonomie dans l’analyse et l’interprétation des données. Les points abordés : plans d’expérience, populations, échantillons, comparaisons de proportions, tests paramétriques et non paramétriques de corrélation et de comparaison de moyenne, analyse de la variance.

 

UE15 - Psychophysique et cognition visuelle :

Ce cours qui porte sur la Sensibilité du système visuel et la Psychophysique, vient compléter la formation en sciences de la vision en présentant les liens qui peuvent être établis d’une part entre l’organisation et la physiologie du système visuel chez l’homme et, d’autre part, la perception visuelle. Le cours aborde également l’étude optique des aberrations oculaires. Cette UE comprend des TP en Optique physiologique, en Aberrométrie et en Psychophysique.

 

UE16 - Anomalies de la vision binoculaire :

Ce cours traite de l’évaluation de la vision binoculaire et des anomalies qui lui sont associées. Il aborde : la vision binoculaire et les anomalies associées, le strabisme, les aspects fondamentaux ( concomitance, correspondance rétinienne, fusion sensorielle et motrice, suppression, vergences…), les conditions associées et les syndromes classiques, des rappels de neuro-anatomie et de dépistage en santé oculaire, la description du strabisme, le pronostic, les tests complémentaires, les traitements optométriques passifs (corrections, additions, prismes, lentilles de contact, occlusion…), les traitements optométriques actifs (procédures standards, amblyopie, suppression, CRA, fusion…), les traitements chirurgicaux, les traitements pharmacologiques.

 

UE17 - Contactologie avancée 2 :

Cette UE permet de maîtriser des adaptations plus complexes comme les adaptations post-greffes ou post-traumatiques. Elle aborde aussi la pratique de la technique récente de l’orthokératologie. Le contenu : les adaptations post-traumatiques, les adaptations post-chirurgicales, la gestion du port continue, l’adaptation des enfants, les adaptations pots-greffes, l’orthokératologie, les lentilles prothétiques, les prothèses oculaires. L’évaluation finale des compétences acquises au cours des UE Contactologie avancée 1 et 2 se fait au cours d’épreuves de Prise de décision ( PDD) et de Mise en situation professionnelle (MSP) adaptées au niveau Master.

 

UE18 - Réadaptation visuelle :

Cette UE permet d’appréhender des aspects de la fonction visuelle pour certaines populations spécifiques. Les thématiques : entrainement visuel, ergonomie visuelle, vision et sport, optométrie gériatrique.

 

UE19 – Stage clinique et Travail d’études et de recherche :

Le stage obligatoire de 6 mois est réalisé en entreprise, chez un ophtalmologiste, en service hospitalier, ou dans un laboratoire de recherche public ou privé travaillant dans le domaine de l’optométrie ou les sciences de la vision. Ce stage, qui peut être suivi en France ou à l’étranger, a pour but de donner aux étudiants une réelle expérience de la pratique optométrique sur le terrain en présence de clients ou de patients selon l’objectif professionnel de l’étudiant.

Durant le stage, l’étudiant doit également réaliser un travail de recherche sur un sujet de son choix portant sur l’optométrie, l’optique de contact, la basse vision, le dépistage en santé oculaire ou les sciences de la vision. Cette étude fait l’objet de la rédaction du mémoire.

L’évaluation finale du stage tient compte à la fois de l’appréciation attribuée au stagiaire par son maître de stage, de la notation du mémoire écrit par un rapporteur externe et de la présentation orale devant un jury du travail expérimental réalisé. Chaque année, les meilleus travaux sont retenus pour être présentés sous forme de communications scientifiques dans des congrès nationaux ou internationaux.