Le parcours :

Le Master Ingénierie de la Santé parcours Sciences de la Vision de l’Université Paris-Sud est organisé par la Faculté des Sciences d’Orsay.

Durée et organisation :

La formation est constituée de deux niveaux : Master 1 (M1 – 60 ECTS) et Master 2 (M2 – 60 ECTS).

La formation est organisée sur quatre semestres (2 ans). Les trois premiers semestres sont constitués d’unités d’enseignement. Ils sont consacrés à la formation théorique scientifique et professionnelle. Le dernier semestre est réservé à la réalisation d'un stage obligatoire de six mois en France ou à l'étranger (Europe, Canada, Australie) durant lequel, l'étudiant doit mettre en pratique ses connaissances professionnelles (Optométrie, Contactologie, Basse-Vision) et doit mener une étude expérimentale qui fera l'objet de la rédaction d'un mémoire de Travail d'Etude et de Recherche (TER). La formation est clôturée par la soutenance orale du TER.

Les cours ont lieu pour le M1 du lundi au vendredi de septembre à début juillet et pour le M2 de septembre à décembre, suivi du stage de janvier à juin.

Coûts :

Vous avez un statut d’étudiant(e). Les coûts, dus pour chaque année universitaire, se composent des droits d’inscription à l’Université (droits de scolarité, de contrôle médical, de bibliothèque et FSDIE) et de la cotisation à la sécurité sociale étudiante.

Ces tarifs ne seront connus qu’en juillet 2018. A titre informatif, les tarifs pour l’année 2017-2018 étaient :

Droits d’inscription : 380 €

Cotisation à la sécurité sociale étudiante : désormais, avant votre inscription, vous devez obligatoirement vous acquitter de la contribution vie étudiante et de campus (CVEC) auprès du CROUS en vous connectant au site https://cvec.etudiant.gouv.fr. Cette contribution est instaurée afin de favoriser l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants. Le montant de la CVEC est de 90 €.

Les boursiers de l’Etat français sont dispensés des droits de scolarité et de sécurité  sociale sur présentation de l’avis définitif de l’année en cours.

Il est possible de compléter sa couverture sociale en adhérant à une mutuelle complémentaire. L’adhésion à une mutuelle étudiante (LMDE ou SMEREP) reste facultative.